Armageddon - La fin des temps


Partagez | 
 

 Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'oracle
Admin
avatar

http://armageddon.forums-rpg.com/t10-l-oracle#16


MessageSujet: Contexte   Lun 19 Juin - 13:04

Une génération magique



Même si l’humanité a connu des âges d’or, je ne suis pas vraiment sûr que l’on puisse en dire autant de celui qui arriva avec le nouveau millénaire. Les arts magiques ou le don de double vue avaient été démentis par la science, considérés comme une maladie et ne convenaient pas à l’âge de la raison et du pragmatisme. Malgré les minorités qui clamaient le contraire, les gens – à part pour consulter occasionnellement leur horoscope – avaient peu d’intérêt ou de foi pour le surnaturel. Même la religion, dernier lien avec le monde spirituel dans de nombreuses cultures, a fini par devenir démodée et a cédé la place au magazine people et à la publicité. Seules quelques minorités continuaient à perpétrer ces rituels qui n’avaient plus aucun sens, même pour elles.

Cependant, avec l’arrivée du nouveau millénaire, des événements étranges ont commencé à se produire à travers le monde et à ébranler cette indifférence. Et leur nombre n’a cessé de croître. Une jeune fille brûle une maison en Europe sans que personne ne puisse expliquer comment elle s’y est prise ni comment elle a pu survivre au milieu des flammes durant l'incendie. Aux USA, la police accompagnée du FBI traque un tueur en série qui s’enfuit après avoir reçu des rafales de balles, tuant 3 agents au passage. Un medium Ukrainien prédit publiquement la mort d’un ministre avec un luxe de détails assez étonnant 6 mois avant que celle-ci se déroule précisément comme il l’a décrite. Un culte étrange laisse 12 cadavres derrière lui sans la moindre goutte de sang en Argentine. Et ce n'est qu'un aperçu des évènements qui arrivèrent.

Au départ ces événements ont été étouffés, passant dans les médias comme étant des événements exceptionnels, ou sont devenus des sujets de conversation l’espace d’une semaine avant d’être oubliés. Rapidement, ils ont commencé à devenir trop nombreux pour ne pas être pris en compte. Un étudiant névrosé invoque une créature de flammes qui tue 6 de ses camarades au Canada. Un témoin a filmé le tout sur son téléphone portable et le film est diffusé sur Youtube, puis dans les médias du monde entier. Un an plus tard, un homme se présentant comme un sorcier réussit à créer une tornade sur un studio TV anglais en direct. Une série de meurtres atroces tient l’Amérique en haleine pendant plusieurs semaines. Les membres de la secte à l’origine de ce massacre sont arrêtés et prennent mystérieusement feu à la sortie du bâtiment dès qu’ils sont exposés à la lumière du soleil.

Rapidement, les titres des grands journaux comme le New York Times ressemblaient à ceux du nouveau détective. Selon un sondage, 36 % des personnes interrogées plaçaient le surnaturel dans une de leurs plus grandes peurs et sources d’intérêt. La même année, une foule incendie le quartier général du Réseau des Amis du Psychisme, tuant six personnes, uniquement des opérateurs téléphoniques bénévoles profanes et aucunement psychiques eux-même. Le génie, pour ainsi dire, était sorti de la lampe.

Beaucoup de ces incidents impliquaient des adolescents ou de jeunes adultes qui avaient développé des capacités paranormales. Les statistiques ont montré que la plupart des sujets étaient nés peu avant le nouveau millénaire, la génération magique. Avant, il y avait environ un homme sur 10 000 qui avait le potentiel de développer ce genre de capacités, aujourd'hui on compte environ un homme sur 100. Certains ont réagi avec craintes, d’autres ont cherché à trouver des professeurs ou des livres pour apprendre les secrets de la magie. D’autres encore ont été terrifiés à cette idée et s’en sont pris à ces “sorcières”. Il y eut de nombreuses victimes païennes lors de cette nouvelle vague de crimes de haine. La persécution ne s’est pas arrêtée avec eux cependant. Les attaques sur les minorités religieuses en Amérique et en Europe ont rapidement pris de l’ampleur.

En coulisse, les agences de renseignement et militaires ont compris le potentiel de cette génération magique. Une partie des sociétés secrètes représentant ceux qui avaient conservé ces vieux secrets sont intervenues et ont discrètement apporté un soutien en retour de certaines considérations. Des mains ont été serrées dans les bureaux des hommes les plus puissants des États-Unis et de l’Angleterre et des congrégations de magie, qui avaient caché leur existence pendant des siècles, ont été intégrées au système.

_________________
L'Horreur, la véritable horreur qui paralyse
l'esprit et l'emplit de cauchemars,
ne peut jamais vraiment cicatriser.


Dernière édition par L'oracle le Lun 24 Juil - 0:57, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'oracle
Admin
avatar

http://armageddon.forums-rpg.com/t10-l-oracle#16


MessageSujet: Re: Contexte   Mar 20 Juin - 10:33

Emeutes civiles &
décrets de sécurité



Quelques années ont passé avant que l’humanité ne prenne un nouveau tournant. Un jour de l'année 4 BPD (Before Philadelphia Disaster), sans crier gare, la même cassette vidéo arrive sur le bureau d’une douzaine d’agences de presse les plus connues dans le monde. On apprendra par la suite que c’était l’acte d’une ancienne officière de police, Cynthia Muldoon. Son mari et elles furent retrouvés morts le lendemain chez elle, tués d’une manière qui faisait beaucoup penser à une exécution.

Les cassettes contenaient toutes la même vidéo de 63 minutes. Il s’agissait d’un enregistrement d’une réunion de la White Justice Society, un réseau international d’officiers de police improvisé. Durant la réunion, un homme – qui sera identifié comme Albert Matthews, capitaine de la police de New York – parle de manière détendue du meurtre de 9 personnes noires qu’il a commis pour la WJS. On peut voir certains de ces meurtres sur la suite de la vidéo. Il était clair que la WJS avait organisé plus d’une douzaine d’escouades de la mort dans plusieurs parties du monde durant les dernières années.

Les médias ont diffusé la vidéo le jour où ils l’ont reçue.
Avant minuit, toutes les grandes villes étaient en feu.
Les tensions raciales et économiques étaient montées d’un cran à travers le monde. Les coupes dans les programmes sociaux avaient déjà réduit le niveau de vie des habitants des grandes villes – en particulier pour les habitants d'origines étrangères – et, dans le même temps, le déclin de l’économie ou la guerre dans leurs pays les empêchait de partir tant la situation était critique. Les vidéos de Matthews furent la goutte de trop. Les Etats-Unis et les grandes puissances ont alors fait face à une série d’émeutes qui ont été les plus violentes de toute l'histoire. Il n’y a jamais eu de rapport officiel mais il y eut des milliers de morts dans ces émeutes et encore plus lorsque les forces armées sont intervenues. Les pires émeutes ont eu lieu dans les capitales et les mégapoles comme New York. Pendant plusieurs heures, les émeutiers ont fermés l’accès de Manhattan au reste du pays avant que la garde nationale ne puisse reprendre les ponts principaux. À Paris, les foules ont attaqué les communautés étrangères dans leurs propres foyers et brûlé des douzaines de personnes dans leur voiture. La garde nationale avouera plus tard avoir abattu deux cents émeutiers américains. Certains témoignages alourdissent le nombre de morts jusqu’au double.

Au bout d’une semaine, les soldats ont pu repousser les émeutiers dans les bas quartiers des villes et ont bouclé le périmètre. Los Angeles fut la première à passer le décret de sécurité, interdisant l’accès à des pans entiers de la ville et contrôlant le trafic vers ces zones. D’autres villes ont suivi cette idée peu après.

Le décret de sécurité avait déjà été proposé quelques années plus tôt par le Nouveau Parti Patriotique, composé d’extrémistes de droite. Il prévoyait d’isoler les zones les plus dangereuses de la ville pour "protéger les citoyens innocents dont le seul péché était d’avoir des activités en ville". Durant les heures suivant les émeutes, les maires de plusieurs grandes villes américaines ont adopté cette proposition. Ils ont laissé les émeutes ravager certains quartiers tandis qu’ils construisaient des murs autour d’eux. Le décret fut ensuite mis en application dans plusieurs autres pays.

Évidemment il y a eu une protestation publique immédiate du fait de l’inconstitutionnalité de ces décrets. La réponse du maire de Chicago, Brett Junkins, fut typique d'un politicien. Elle a montré la photo d’Alissandra Johnson, une jeune femme dont le corps fut battu avant d’être pendu à un lampadaire, Junkins a dit "Parlez-en à Alissandra Johnson de la constitution !".

Pendant que les groupes libéraux protestaient fermement contre ces décrets, la majorité du peuple a préféré rester silencieuse. Les images des émeutes avaient bien plus effrayé les gens que la violation des droits civils. Même les personnes de classe moyenne étaient moins sympathiques envers la situation critique des émeutiers qui leur semblait naturelle.

Les batailles juridiques sur la constitutionnalité des décrets de sécurité qui s’en sont suivis ont mis des années à aboutir. Les avocats des droits fondamentaux et les personnes les plus persévérantes ont réussi à mettre le congrès ou le pouvoir exécutif dans l’impasse. Mais les meilleurs avocats ont fait traîner le jugement par des procédures légales. Pendant ce temps, du barbelé fut installé en haut de ces murs fraîchement construits et des millions de citoyens de plusieurs dizaines de villes vivaient coupés du reste du monde. Le temps que ces décrets soient abrogés, le monde était déjà en guerre et il y avait d’autres problèmes plus importants à régler.

_________________
L'Horreur, la véritable horreur qui paralyse
l'esprit et l'emplit de cauchemars,
ne peut jamais vraiment cicatriser.


Dernière édition par L'oracle le Lun 24 Juil - 0:59, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'oracle
Admin
avatar

http://armageddon.forums-rpg.com/t10-l-oracle#16


MessageSujet: Re: Contexte   Mar 20 Juin - 10:51

Le désastre de Philadelphie



Dans la nuit du 30 avril au 1er mai, entre 23h et minuit, la totalité de la population de Philadelphie, Pennsylvanie, disparaît. Plus d'un million et demi de personnes. Hommes, femmes, enfants, vieillards et même les nourrissons. Tous disparus. Personne ne sut jamais vraiment expliquer ce qu'il leur arriva ni comment cela arriva. On appela cet évènement "le Désastre de Philadelphie", l'année 0 de notre nouveau calendrier. Les équipes de recherches et de sauvetages ne trouvèrent qu'un seul survivant, debout sur le toit du Philadelphia City Hall. Il s'appelait Johann Goering.

Johann Goering était un homme de 28 ans à l'époque. Il avait été trouvé un 25 décembre, au pied d'une église de Philadelphie par un couple marié de docteurs immigrés d'Allemagne qui l'adoptèrent. Ses parents d'adoption moururent à ses 5 ans dans des circonstances étranges qu'on ne put jamais vraiment expliquer. Il devint soldat dans l'armée américaine dès qu'il fut majeur et y resta pendant 7 ans. Puis on perd sa trace jusqu'à ce jour.

Tout le territoire est plongé dans le chaos et la panique, les forces de l'ordre de Pennsylvanie et des états et pays alentours sont mobilisées pour contenir les mouvements de panique et les désordres publics. Alors que la terreur et la douleur ravagent le reste des Etats-Unis, Johann Goering devint le centre d'attention de tous les médias. Il usa de cette notoriété nouvelle pour déclarer que le désastre de Philadelphie était "un signe de la fin de cette ère". D’après Goering, ceux qui désiraient éviter ce genre de destruction devaient suivre le "Vrai Dieu" dont il se référait comme étant le "Grand Ancien". Une organisation qui combinait le fanatisme et les cultes les plus extrêmes appelée l’Eglise des Révélations(EdR) éleva Goering au rang "d’Apôtre du Vrai Dieu".

L'EdR était alors une secte secrète autour d'un culte peu connue à l'époque. Pourtant, on estime qu'en 5 BPD, elle comprenait déjà 200 000 membres et qu'elle avait déjà commencé la production d'armes et de véhicules de guerre avancés dans plusieurs pays, ainsi que la création de camps de formation clandestins pour ses futurs pilotes et soldats. Elle avait fait sa première apparition publique en 2 BPD et avait rapidement gagné en popularité auprès des jeunes, des pauvres et des personnes isolées. En particulier lorsque des rumeurs relatant que les prières adressées par les croyants étaient non seulement entendues mais aussi exaucées.

L'EdR est constituée exclusivement de fanatiques entièrement dévoués qui arborent une marque pour montrer leur dévotion à ce groupe. Elle voue un culte à une entité appelée Léviathan, l'une des créatures du chaos primordiale injustement bannie par Dieu avant la création du monde et qui revient réclamer son royaume. En servant l'église, un désir le plus noir et le plus profond peut se réaliser. L'EdR encourage la réalisation de ses propres désirs sans considération pour les sentiments ou les droits des autres. Une loyauté aveugle est demandée - et pratiquement toujours obtenue - par les croyants.

Un an plus tard, la police et les unités anti-terroristes ont tentés d’arrêter Goering, vivant alors à New York, en l’inculpant de meurtres de masse et de crime de conspiration. Lors d’une bataille rangée entre les membres du culte et la police, Goering révéla ses pouvoirs surnaturels. Encouragé par l’EdR, cette tentative d'arrestation déclencha des émeutes dans toutes les rues de la ville. Rapidement, elles se transformèrent en guerre civile, entrainant la mort de centaines de représentants des forces de l'ordre et de milliers de civils. Le conflit se répandit aux alentours, s'intensifiant avec le temps. Après deux mois, la Pennsylvanie sombre complètement dans le chaos. Les forces de l'ordre ne suffisent plus à contenir les manifestations, les émeutes et l'intervention des forces armées des autres états est nécessaire. Mais ce sera insuffisant. L'armée et la plupart des forces de l'ordre avaient déjà été infiltrées en amont par les fanatiques de l'EdR. Plusieurs unités militaires capturent et tuent les soldats et officiers non-convertis et prennent possessions des points stratégiques. Après six mois de guerre civile à travers le pays et des milliers de morts - autant dans les forces de l'ordre que parmi les civils - le gouvernement Américain tombe en 2 APD (After Philadelphia Disaster) et l’EdR pris le contrôle du pays entier, avec le soutien d’éléments dans l’armée et dans la police. Goering devint l’Apôtre, le Leader suprême de tous les Etats-Unis.

Les forces armées des Etats-Unis lancent un mouvement interne brutal. Tous ceux qui refusent de se convertir sont tués. Les pays frontaliers aux Etats-Unis ferment leurs frontières. Les réfugiés tentant de fuir le sol américain sont abattus par les soldats de la première Armée des révélations (AdR). Les nations unies organisent une réunion d'urgence pour faire face à la crise. Un attentat-suicide effectué par une personne identifiée par la suite comme l'un des traducteurs tue 33 délégués. L'autopsie révélera une marque de Leviathan sur son front.

_________________
L'Horreur, la véritable horreur qui paralyse
l'esprit et l'emplit de cauchemars,
ne peut jamais vraiment cicatriser.


Dernière édition par L'oracle le Lun 24 Juil - 1:00, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'oracle
Admin
avatar

http://armageddon.forums-rpg.com/t10-l-oracle#16


MessageSujet: Re: Contexte   Mar 20 Juin - 12:54

La guerre



La guerre a commencé peu de temps après, en 3 ADP.

Aucune personne en place au pouvoir, que ce soit en Amérique, en Asie ou en Europe, n’avait la moindre idée de la situation avant qu’il ne soit trop tard. Le massacre de Philadelphie était vu comme un affreux désastre et le reste du monde envoya rapidement des aides humanitaires. Les émeutes qui ont ravagé les Etats-Unis étaient considérées comme un problème interne et personne ne souhaita interférer. Les russes avaient conscience du problème mais ils devaient faire face à leurs problèmes internes – suspectés d’être l’œuvre des agents de l'EdR. Quand les satellites de renseignements ont repéré l’armée américaine se mobilisant et les divisions armées qui semblaient sortir de nulle part, il était trop tard pour prendre l’initiative. L’armée française fut mobilisée. Les britanniques suivirent quelques mois plus tard suivis par le reste du monde. L'ex union soviétique, consumée par la crise économique et les répercussions des décrets de sécurité, n’a pas prêté attention aux avertissements des militaires européens.

L’Armée des Révélations (AdR) finit par donner l’assaut. Elle utilisa sa flotte de bombardiers dernier cri qu’elle avait construite en secret. Les aéronefs pratiquement indétectables bombardèrent des points stratégiques en Asie et en Europe. Pour la première fois depuis près d'un siècle, le sol européen subissait une attaque aérienne lourde et soutenue. Les aéronefs passaient à travers les défenses européennes qui avaient subi une piètre maintenance et de profonde coupe budgétaire. Ils ont frappé les bases et les usines de plusieurs pays, tuant des milliers de militaires et affaiblissant significativement les forces européennes. D’autres bombardiers ont coulé les porte-avions européens et endommagé plusieurs navires de guerre. Cette première vague d’attaque suffit à paralyser les forces aériennes de l’OTAN. Alors que les espions et les saboteurs frappaient derrière les lignes françaises, l’AdR débarquait en Espagne, au Portugal, en France et en Italie.

Cinq jours plus tard, les Français utilisèrent l’arme nucléaire pour tenter de stopper l’offensive. Les armes n’ont pas explosé. Dans les quelques jours qui suivirent, les chefs d'état du monde entier en sont venus à la même terrifiante conclusion : l'arme nucléaire n’était plus un facteur dissuasif. Plus aucune arme nucléaire ne fonctionnait. Cet échange nucléaire à grande échelle est resté dans les livres d’histoire comme la nuit de l’échec. La guerre irait à celui qui aurait le plus grand bataillon.

La Russie et la Grande-Bretagne ont fait ce qu’ils ont pu. Des forces hâtivement assemblées furent parachutées en Espagne, juste à temps pour repousser la prise de Madrid de quelques mois. L'Espagne et le Portugal tombèrent en moins de six mois. Les forces russes et britanniques se sont échappées en Allemagne ou ont été évacuées par la Normandie, un triste revers du débarquement. La Pologne, l'Autriche, la Roumanie et l'Ukraine sont tombés durant les deux années qui suivirent.

En 7 APD, alors que l’AdR marchait sur Rome, écrasant les derniers restes de l’armée italienne et des forces de l’OTAN, un événement miraculeux arriva, filmé par quelques journalistes courageux. Les cieux se sont ouverts et une horde d’anges descendit sur la cité, affrontant les envahisseurs. Appelé "les dix milles de Rome", l’assaut tourna rapidement au cauchemar. L’EdR utilisa les pouvoirs des arcanes et de la haute technologie pour vaincre les forces angéliques. Les catholiques du monde entier ont regardé avec horreur l’apôtre lui-même exécuter le pape Jean XXIV en direct, à la télévision.

Le seul grand échec dans l’offensive des révélationnistes s’est déroulé dans la mer. Des tempêtes terrifiantes ont interféré avec l’invasion amphibie prévue par l’AdR des pays nordiques et de la Grande-Bretagne. Les tempêtes n’étaient clairement pas naturelles ; un être qui se faisait appeler Odin annonça que l’Aesir – les dieux nordiques des légendes – en était responsable et que ces terres étaient sous leur protection. L’annonce fut reçue avec un mélange de scepticisme, de peur et… D’espoir.

Pendant ce temps, la guerre s’était déclarée sur d’autres fronts. La Turquie fut la seconde nation à rejoindre l’église en 3 APD, et ses armées, également équipées avec cette nouvelle technologie de pointe, balayèrent l’Irak et la Syrie. La Grèce devint un gigantesque champ de bataille et les anciens dieux de ces régions se sont tirés d’un long sommeil. Dans les années qui suivirent, l’Argentine et le Vietnam devinrent la troisième et la quatrième armée de l’église. Il devenait clair que l’ennemi représentait un réseau d’une envergure mondiale inattendue, même par les plus fervents partisans de la théorie du complot.

Voici la situation actuelle, en 8 APD , le moment où le passé cède la place au présent.

_________________
L'Horreur, la véritable horreur qui paralyse
l'esprit et l'emplit de cauchemars,
ne peut jamais vraiment cicatriser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Contexte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armageddon - La fin des temps :: Bien débuter :: Règlement, contexte & news-
Sauter vers: